La douleur

Appui et émanation

Cette peinture a été réalisée par une patiente, sans pratique artistique, que j’ai suivi une dizaine d’années jusqu’à son décès.

La beauté et l’éclat de cette fleur surgit par surprise comme un miracle par la grâce de quelques coups de pinceaux,  l’a accompagnée dans ses derniers moments.

Elle me disait que les séances lui permettaient de se maintenir vivante et entière  au lieu d’être submergée par la maladie  jusqu’à suspendre  ses  douleurs somatiques résistantes à la morphine.

Je garde un souvenir très émue et très riche de toutes ces années partagées.

Espace disponible/espace habité

http://arttherapie.blogsome.com/images/blogc.jpg
Cet enfant à la présence évanescente est comme un nuage. Il passe, et rien ne semble s’inscrire en lui. Son visage est sans expression, délavé par le manque d’intérêt de ses parents pour lui. Il dessine parfaitement au stylo bille ou au crayon des personnages de dessins animés que les autres enfants du groupe reconnaissent sans hésitation.
Je lui demande s’il peut dessiner des personnages qu’il inventerait, il me répond: « je ne suis pas prêt ».

blog c

Au cours d’une autre séance, je lui propose de la peinture et, en quelques secondes, il peint un chien courant avec une vivacité de tracé inconnu pour lui. Il se détourne de sa peinture, stupéfait et gêné: » je ne l’ai pas fait exprès! » … et retourne à ses premiers dessins.
Comme si cet espace d’expression qui se découvre soudainement disponible, était impossible à investir pour lui. Tout mon accompagnement consistera à l’aider à accepter et habiter peu à peu ce lieu vivant d’expression.

blog A

Peinture d’une petite fille

Cette petite fille a été nourrie par sonde pendant de nombreuses années: l’accompagner dans son besoin d’expérimenter la matière indifférenciée et la découverte des limites et des territoires colorés.

 » un 7 l’envers »

« des lignes debout, des lignes couchées »

Art-thérapie : une rencontre de soi en création

FireStats icon Contenu créé par FireStats