Archives par mot-clé : matière

La rencontre avec la matiere

Ma recherche sur les processus créatifs m’a permis de façonner un certain nombre de convictions intimes qui me servent de guide dans mes interventions. Une des dimensions fondatrices d’une expérience véritablement créatrice, me semble être :

La rencontre avec la matière et l’engagement du corps. 

C’est vers cette expérience par laquelle je commence ou retourne chaque fois que je sens la personne perdue.

Le 1er fil d’Ariane est de découvrir les lois qui gouvernent la matière que ce soit la terre, la peinture, le mouvement, ..

Cette rencontre avec une matière n’a de sens que s’il y a une véritable implication sensible et  corporelle, que s’il y a engagement du corps   .

La rencontre avec une matière demande une écoute intuitive . L’écoute intuitive est une écoute qui a perdu son intentionnalité ; il ne faut pas chercher à être dans le saisissement inquiet d’un objectif de forme, il faut se détacher de l’avidité du but. Les sens vagabondent alors sans être entravés.

Je n’ai rien à attendre d’une forme, seulement être avec la matière .

« Les images de la matière, on les rêve en écartant les formes, le devenir des surfaces ; elles ont un poids, un cœur » dit  Bachelard dans l’eau et les rêves.

Par exemple dans le travail avec la terre, comment peut-on animer la terre en partant du présent du geste et en le nourrissant du poids, de l’énergie spontanée du geste, partir de choses très simples : Qu’est ce que la main aime contenir ? Trouver ce qui est le plus naturel, ce qui coule de source et quels vocabulaires cela déploient : creux, courbes, modelé, matières…

Ne pas oublier la dimension polyphonique de la sensibilité   et s’essayer à une perception globalisante des choses.

Chacun vit cette rencontre en découvrant les lois de la matière travaillée avec sa singularité. L’un va plus découvrir le rapport avec l’eau, l’autre avec le poids et cela amènera au déploiement d’un véritable vocabulaire personnel de gestes et de rythmes   qui  libère alors l’imaginaire.

Il y a  déclenchement d’un rêve et découverte dans le temps du geste de ce que la terre nous renvoie comme sentiment ou  émotion.

Laisser parler la terre à travers les lois qu’elle nous révèle et les accidents qu’elle provoque ; instaurer un véritable dialogue avec elle. C’est ce renversement d’une intention rêveuse    vers ce moment où la terre demande ce qu’elle veut ; ce renversement-là est très précieux ; il est du même ordre chez un romancier qui invente des personnages qui se mettent à vivre d’eux mêmes.

Pour guider vers ce renversement  puis ses allers et retours, il faut percevoir les gestes authentiques qui dénotent une vraie implication et faire ressentir subtilement l’équilibre à trouver entre l’intention et l’impulsion .

Cette perception se rapproche de  ce que dit Petitmengin  de l’expérience intuitive et  ressemble étrangement à la disposition d’écoute mystique mais qui serait là profane ou de l’écoute amoureuse.

Le résultat est dû alors plus à l’aboutissement d’un élan qu’une forme fixée et provoquera  presque toujours un étonnement    qui interrogera la personne sur elle-même. Il y a en art toujours un côté sphinx à solliciter .

La sensorialité, soubassement du sensible.

Université Paris Descartes– Conférence donnée à l’occasion d’un séminaire sur « Ecrire le sensible à l’heure du numérique » en Novembre 2016

Le numérique intensifie la rupture avec le monde réel et plus particulièrement nous prive du monde des matières. Par ailleurs, on sait que l’une des conséquences du mal-être, c’est la rupture du rapport avec le corps et, par conséquence, la rupture du lien avec la matière.

Seul le corps a ce savoir des matières, il en est le dépositaire et l’opérateur.

J’aimerai insister sur l’un des axes essentiels de l’accompagnement en art thérapie qui est justement de favoriser la création ou la recréation du lien entre la personne et les matières du monde.

Cette rencontre avec le monde des matières est une des séquences fondatrices du processus créateur.

Cette première séquence du processus créateur, se situe donc bien avant la recherche d’une mise en forme, bien avant tout désir de représentation, figure ou dimension symbolique.

Le temps de l’expérience artistique est rythmé entre action et contemplation et il est bien sûr présent aussi dans cette expérience de la matière.

Quels sont les registres mobilisés par ce « corps » éveillé par les matières?

1ére phase : Il y a d’abord l’action du corps en rencontre avec la matière :

Cela nous renvoie à cette étape du tout petit enfant avant l’accès au langage (que Ferenczi nomme l’infans) qui, plongé dans la connaissance immédiate du monde, la découvre d’abord comme matière ; cette connaissance est ensuite oubliée ou sinon enfouie quand le monde s’organise par le langage.

Vous pouvez vous en souvenir en regardant le tout petit:  ces moments intenses, où l’on transvase gravement l’eau d’une casserole dans une autre, les graviers qu’on goûte et que l’on met en tas ou qu’on disperse ou de la patouille avec la terre d’un jardin, dans un temps ouvert qui semble inépuisable ? Continuer la lecture de La sensorialité, soubassement du sensible.

ATELIERS POUR ADULTES

Pour tous renseignements:
ruth.nahoum@gmail.com

  • Séance en duo pour des personnes se trouvant dans une problématique relationnelle ou/et créatrice commune: parent/enfant; couple; collaborateurs etc.
  • Séance de groupe

Un entretien avec l’art thérapeute permettra de s’orienter vers le style de séance le plus pertinent.

LES SÉANCES DE GROUPE :

Toutes les sessions sont organisées à la demande à partir de 5 Inscrits.

SESSION D’EVOLUTION ET DE CREATION PERSONNELLE – Session de 12 séances le samedi ou un jour de semaine de 14H à 17h

POUR QUI ?

  • Personne dans une recherche d’évolution personnelle
  • Adulte en « mal-être »ou traversant un moment de vie difficile qu’il soit personnel ou professionnel.
  • Personne en thérapie ou/et confrontée à la maladie ou à un stress post-traumatique.
  • Personne cherchant à redonner du sens et de l’élan à son expérience de création que ce soit dans le domaine artistique ou dans un domaine plus large d’expression.
  • Étudiant et art-thérapeute, professionnel de la Santé et toute personne impliquée dans les métiers d’accompagnement souhaitant approfondir les processus de création.

OU?
En proche banlieue parisienne, à Malakoff, accessible en métro
ligne 13

COMMENT ?
Médiations abordées : peinture, dessin, collage, terre, création dans l’espace.
Moyens annexes: Exploration perceptive, relaxation, visualisation, mouvement sensoriel.

SESSION D’AIDE A UNE DÉMARCHE AUTONOME DE CRÉATION
Session de 8 séances : Le samedi de 13h à 18h. (Ou le lundi : le choix se fera avec le groupe)
Engagement pour la session

La médiation est choisie par le stagiaire (terre, peinture, dessin, collage..) ; seule la terre est fournie, le reste du matériel est à amener par les stagiaires.
Personne déjà engagée dans une recherche personnelle ou/et ayant déjà suivi une session en art thérapie ou art thérapeute. Il s’agit d’aborder et d’approfondir le processus de création original et unique de chacun et d’en reconnaître la pertinence et les résonances en lien avec son sentiment d’existence.Pour cette session, le travail personnel entre les séances est vivement conseillé.

JOURNEE D’ATELIER ponctuelle de création à partir de 5 inscriptions sur une date décidée avec les participants.
Prix de la journée de 10h à 18h: 120E
Le matériel est amené par le stagiaire ou peut être fourni sur la base d’un prix forfaitaire
(5E pour la terre et 15E pour autre médiation)
JOURNEE Jeûne, méditation et art-thérapie
Une journée peut s’organiser à partir de 5 inscriptions. La date de la journée est décidée avec les participants.
Prix de la journée de 10h à 18h: 120E
Cet atelier particulier est ouvert à tous; les personnes intéressées que je ne connais pas peuvent s’y inscrire après un entretien téléphonique.

 STAGE D’ÉTÉ DE  3 JOURS             voir Icône « stage »

Des séances individuelles peuvent se mettre en place, à la demande,  parallèlement aux séances de groupe.

L’accompagnement , que je propose a le souci d’interroger les liens qui unissent les éprouvés corporels les plus fins à l’acte créateur, expérience avant tout poétique.

Apprendre à habiter plus profondément sa propre matière corporelle pour travailler avec la matière (terre, mais aussi fusain, peinture…) avec l’intention constante de découvrir les résonances et les ponts entre les mondes sensibles, corporelles et plastiques.

Les questions fondamentales que posent la création : comment donner vie à la matière?
Comment expérimenter le mystère qui unit conscience et matière?

Le tissage patient des liens entre corps et intériorité, matérialité et mentalité, sensorialité et acte plastique, permet d’aborder intensément ces questions et d’éprouver comment les processus de création peuvent être source de changement.

REGLEMENT DES ATELIERS

Nombre d’inscrits par session : 7 Personnes maximum 

La totalité de la session est à régler lors du 1er atelier avec la possibilité d’échelonnage des paiements.

Les dates des séances sont fixées avec le groupe constitué.

Toute absence doit être signalée mais ne pourra pas être remboursée. Une autre date pourra éventuellement être recherchée si cela convient à tout le groupe.

La décision d’interruption de la session du fait du stagiaire ne donne droit à aucun remboursement.

Quelques règles simples ont besoin d’être respectées pour qu’un tel atelier puisse se dérouler avec le maximum de bénéfice pour chacun et pour le groupe :

  • Nécessité de ponctualité : l’atelier ne peut commencer qu’avec le groupe entier.
  • Respect, non-jugement et non-interprétation vis à vis de son travail et du travail des autres.
  • Aller au bout du projet : toute interruption éventuelle en cours de session, quel qu’en soit la raison, doit être énoncée au groupe et à l’art thérapeute.

Pour toute information et inscription, ruth.nahoum@gmail.com ou 06 09 28 95 94

La matière non assujettie à la forme

Quand on entre dans un processus créateur, on est confronté d’abord à la matière indifférenciée.
La matière peut apparaître au début comme une matière inerte ou du moins mutique. Elle ne serait qu’un moyen pour faire apparaître le langage de la forme ; Est-ce qu’il serait possible de l’envisager non asservie à une forme et dans le silence qu’elle nous adresse, la laisser libre de déployer son mystère?
J’ai donc choisi de vous parler de ces premières séquences du processus créateur, qu’est la rencontre avec la matière et de ce qui peut s’y jouer dans l’accompagnement bien avant la question de la forme, avant toute représentation, figure ou même toute résonance symbolique.
La première séquence nous renvoie à cette étape du petit enfant plongé dans la connaissance immédiate du monde comme matière et qu’il oublie ensuite quand s’organise le monde par le langage.
Mais qui ne se souvient pas de ces moments, enfant, où l’on transvase l’eau d’une casserole dans une autre, des graviers qu’on goûte et que l’on met en tas ou qu’on disperse ou de sa patouille avec la terre d’un jardin dans un temps ouvert, inépuisable ?

photo2
Continuer la lecture de La matière non assujettie à la forme

ATELIERS POUR ADULTES

SEANCES EN INDIVIDUEL

Pour toutes les informations sur les ateliers en individuel ou en groupe et leurs prix, vous pouvez m’envoyer un mail ruth.nahoum@gmail.com

SÉANCES DE GROUPE 

SESSION D’AIDE A UNE DÉMARCHE AUTONOME DE CRÉATION
Session de 8 séances (organisée à partir de 5 Inscrits)

Le samedi de 13h à 18h.

Le matériel est amené par le stagiaire 

Il s’agit d’approfondir les processus de création originaux et uniques de chacun dans l’esprit de l’art thérapie

SESSION PROCESSUS DE CREATION ET ART THERAPIE 2020:      Session de 8 séances

Le samedi de 13h à 18h.

Questionner et vivifier le sens de l’accompagnement en médiation et en art thérapie à la lumière de nos propres processus de création

Engagement pour la session : 610E

Le matériel est amené par le stagiaire 

JOURNEE: Jeûne, méditation et art-thérapie
Une journée peut s’organiser à partir de 5 inscriptions. La date de la journée est décidée avec les participants.
Prix de la journée de 10h30 à 18h: 120E
Cet atelier particulier est ouvert à tous; les personnes intéressées que je ne connais pas peuvent s’y inscrire après un entretien téléphonique.

Le travail en individuel peut être aussi proposé parallèlement à un atelier en groupe ou indépendamment.

Pour  information et inscription:  ruth.nahoum@gmail.com

REGLEMENT DES ATELIERS

Nombre d’inscrits par session : 7 Personnes maximum 

La totalité de la session est à régler lors du 1er atelier avec la possibilité d’échelonnage des paiements.

Les dates des séances sont fixées avec le groupe constitué.

Toute absence doit être signalée mais ne pourra pas être remboursée. Une autre date pourra éventuellement être recherchée si cela convient à tout le groupe.

La décision d’interruption de la session du fait du stagiaire ne donne droit à aucun remboursement.

Quelques règles simples ont besoin d’être respectées pour qu’un tel atelier puisse se dérouler avec le maximum de bénéfice pour chacun et pour le groupe :

  • Nécessité de ponctualité : l’atelier ne peut commencer qu’avec le groupe entier.
  • Respect, non-jugement et non-interprétation vis à vis de son travail et du travail des autres.
  • Aller au bout du projet : toute interruption éventuelle en cours de session, quel qu’en soit la raison, doit être énoncée au groupe et à l’art thérapeute.