un apprentissage

L’entrée en création est d’abord un apprentissage, apprentissage d’un autre rapport aux choses, à soi, au temps …que nous indiquent ces artistes.
Il y a d’abord à noter une grande différence entre expression et création : » l’expression soulage, la création transforme » (JP Klein).
Dans la cohérence de l’art thérapie, ce n’est pas l’expression de la douleur qui serait soignante, c’est qu’elle s’exprime déjà dans le registre d’une autre matière que celle du vécu ; il y a changement de registre, un saut à faire sinon on tourne en rond.
En art-thérapie, on détourne l’énergie dépensée et/ ou confisquée par le symptôme au service d’une production créative. Il ne s’agit pas de réduire blocages ou d’éliminer les fixations de son histoire de vie qui apparaît ici, impossibles et emmène dans une activité de connaissance qui est hémorragique en terme d’énergie mais de transformer ce qui fait obstacle, en création.
Créer ce n’est pas s’exprimer soi, c’est laisser s’exprimer quelque chose au travers de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*