Espace disponible/espace habité

Cet enfant à la présence évanescente est comme un nuage. Il passe, et rien ne semble s’inscrire en lui. Son visage est sans expression, délavé par le manque d’intérêt de ses parents pour lui. Il dessine parfaitement au stylo bille des personnages de dessins animés que les autres enfants du groupe reconnaissent sans hésitation.

blog-c
blog-A


Un jour, je lui propose de la peinture et un pinceau qui me semble avoir l’avantage d’être plus souple que son stylo ! je m’occupe alors d’autres enfants du groupe mais, à son cri, je me retourne : en quelques secondes, il avait peint un chien courant avec une vivacité de tracé inconnu pour lui. Il se détourne de sa peinture, stupéfait et gêné: je ne l’ai pas fait exprès!… et retourne à ses premiers dessins.
Cet espace d’expression qui se découvre soudainement disponible, était impossible à investir pour lui. Tout mon accompagnement consistera à l’aider à accepter et habiter peu à peu ce lieu vivant d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*