Vivante jusqu’à la mort

J’ai accompagné cette dame pendant une dizaine d’années jusqu’à son décès. Une relation d’une très belle humanité s’est développée tout au long de ces années.

Elle me disait que les séances lui permettaient de se maintenir vivante et entière  et de ne pas se sentir submergée par la maladie,  jusqu’à suspendre  ses  douleurs somatiques résistantes à la morphine. Elle me disait souvent: je voudrais rester vivante jusqu’au bout.

Les dernières semaines, je venais chez elle et, une séance, en quelques coups de pinceaux, juste en suivant avec confiance les quelques indications de respiration que je lui donnais afin de laisser émerger des gestes en résonance avec la fleur qu’elle rêvait de peindre, est apparue à sa surprise émerveillée cette fleur magnifique.

Par la grâce de quelques coups de pinceaux, sa beauté et son éclat l’ont émue comme un miracle .

Cette fleur continue à éclore sous nos yeux et témoigne de cette vie qu’elle a réussie à préserver jusqu’à ses derniers moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*